Girl With Balloon

Gourmandise résonne avec douceur, bonbons et friandises. Mais Eve ne croque pas la pomme seulement pour son bon goût, elle consomme le savoir.  

Aujourd’hui, le glouton moderne est un boulimique, il consomme jusqu’à saturation. En se goinfrant à satiété sans laisser du manque pour la suite. Il ne sait pas goûter le plaisir des choses, s’enivre et se gave au maximum dans une oralité sans fin. De nos jours les voraces ne se contentent pas de s’empiffrer de sucreries, ils tendent à consommer tout et à foison et le marché de l’art n’y échappe pas. 

Banksy, artiste engagé et destructeur de génie, se rebelle contre cette gourmandise moderne. Pour lui, l’art appartient à tous et ne doit pas être possédé. Dans une société d’image où les individus cherchent la lumière, Banksy, lui, a choisi de rester dans l’ombre. C’est avec son œuvre : « Girl With Balloon » que le graffeur illustre parfaitement son dégoût pour la consommation. En effet il y a 10 ans, Banksy choisit de placer « une broyeuse en secret, dans le cadre de l’œuvre, au cas où elle serait vendue aux enchères ». Cette revendication unique dans le monde de l’art est une sonnette d’alarme pour les consommateurs. 

 

Ne soyons pas trop friand de l’art, comprenons son message et partageons-le plutôt que de l’accumuler : c’est le message que l’artiste à voulu faire passer.