L'avare émotionnel, sneaker addict

On vous a beaucoup parlé de l’aspect monétaire de l’avare, mais qu’en est-il de son aspect émotionnel ? Il y a le radin, celui qui ne dépense pas un sous et il y a le collectionneur : celui qui veut tout, en masse.
L’aspect émotionnel tient une grande partie dans l’esprit de l’avare, il a besoin d’amasser, d’appartenir, de savoir qu’il possède.

Prenons un exemple d’actualité, c’est cadeau. 


Les sneakers addict, cette espèce en voie de développement. 

Ces shoppeurs addicts, à l’affût de la dernière nouveauté de sneakers grouillent les villes et dépensent temps, énergie et argent. Vas-y que ça snap les “nouvelles babies” très instagrammables qui seront démodées dans 3 mois.

Alors, que ce soit des sneakers ou autre chose, qui de nous peut prôner ne pas être avare ?